Quelle est la différence entre la sorcellerie, le paganisme et la wicca

Quelle est la différence entre la sorcellerie, le paganisme et la wicca

 

Paganisme :

L’origine du mot « païen » vient du mot latin « paganus ». Le problème est que personne n’a vraiment compris la signification exacte du mot latin. Aujourd’hui le mot « paganisme » est utilisé de façon à décrire de manière collective tous les non-chrétiens.

En d’autres termes, les wiccans et les sorciers, sorcières sont aussi des païens.

Plusieurs facteurs importants alimentent la résurrection du paganisme. Pour faire face à un monde sous pression et plein de problèmes, de plus en plus d’individus cherchent une échappatoire dans l’univers imaginaire créé par notre société du divertissement. Les programmes télévisés, mettant en scène des sorciers astucieux et séduisants, valorisent l’image de la sorcellerie ; de ce fait, le succès phénoménal des films et des romans de Harry Potter continue d’alimenter un intérêt croissant pour la sorcellerie et l’occultisme.

Quoi qu’il soit aisé de voir les dangers de la sorcellerie et la stupidité du culte païen de la nature, beaucoup de gens répugnent à s’interroger à propos de leurs propres traditions religieuses. Aujourd’hui, seule une minorité comprend que les rites et les festivités païennes sont à l’origine d’un grand nombre de fêtes traditionnelles de nos nations occidentales. Des milliards de prétendus chrétiens considèrent que les Pâques sont la fête la plus importante de l’année. Cependant, la littérature non chrétienne vénère également les Pâques comme « la plus importante fête lunaire de l’année païenne », car elle commémore « la célébration printanière de la déesse Eostre ou Ostara » à l’époque de l’équinoxe de printemps, lorsque les heures au jour commencent à dépasser celles des ténèbres (The Pagan Book of Days, Pennick, page 11).

 

Wicca :

La Wicca est néo-païenne, c’est une version moderne de la sorcellerie. Elle a été fondée par Gerald Gardner dans le milieu des années 1900. La Wicca est une religion très large et surtout elle est interprété de manière différente par des regroupements variés de wiccans.

La Wicca, comme la plupart des des systèmes de croyance païennes, est une religion basée sur la nature. Les Wiccans vénèrent la nature et sa divinité dualiste (aspect masculin et féminin). Certains wiccans pratiquent la magie, d’autres pas.

La Wicca à tout de même ses racines dans le culte de la déesse et de la sorcellerie.

La tolérance absolue est un principe de la Wicca. Toute croyance est aussi bonne qu’une autre, il n’y a pas de vérité absolue. Cela est lié au panthéisme. Mais cette tolérance s’arrête à la foi monothéiste. Le très sérieux Conseil des Sorcières Américaines exprime sa désapprobation dans ses Principes de la Foi Wiccane : « Notre animosité envers le Christianisme ou toute autre religion ou philosophie ne s’exprime que lorsque ces institutions se présentent comme étant « le seul chemin » et privent les autres croyants d’exercer leur culte autrement. » Les Wiccans ont un grand ressentiment envers la religion catholique qui, au Moyen-âge, persécutait à mort les sorcières.

 

Sorcellerie :

La sorcellerie n’est pas une religion en soi, dans le sens strict du mot religion. Il existe cependant de nombreux pratiquants (sorciers ou sorcières), qui considère la sorcellerie comme une religion, en particulier ceux qui suivent un chemin celtique. On peut toujours se rappeler que les « anciennes » sorcières avaient des origines religieuses et culturelles très variées (il y avait même des chrétiens).

On appelle aussi la sorcellerie : l’art du sage. La raison est que les sorciers et les sorcières étaient tenus en haute estime dans leurs différentes communautés. Ils sont une connaissance très approfondie des plantes et ont faisaient souvent appel à eux pour créer des médicaments et des pommades à des fins de guérison. Ils étaient les médecins, chimistes, sages-femmes, psychologues et les conseillers politiques dans certains cas. C’est aussi eux qui prédisaient l’avenir et qui relayés les messages de l’au-delà.

Il est donc tout à fait possible d’utiliser indifféremment les termes de wiccan et sorcier, sorcière. La plupart des wiccans se faisant d’ailleurs appelé sorcier ou sorcière.

De plus les sorciers, sorcières comme les wiccans se considèrent comme des païens.

Avec ces éléments on peut mieux comprendre les écris et surtout les groupes avec lesquels ont peut-être amené à discuter.

Si la sorcellerie vous intéresse et si vous souhaitez pratiquer rapidement.

N’hésitez pas à me  contacter directement sur

rituels.info@gmail.com

Ou bien via un message depuis mon site ici sur mon formulaire de contact.

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Téléphone

Votre message

je reconnais avoir lu le cgu ( les mentions légales)

Attention :

Les plantes ne sont pas des remèdes anodins.

Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Cet article et écrit à titre d’information.

 

C.G.U

© 2017-2018 Œuvres de l’esprit tous droits réservés conformément aux droits de l’homme.

 




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.