AIGREMOINE l’herbier des rituels et de la magie

AIGREMOINE

Nom latin: 

Agrimonia eupatoria

Nom(s) vulgaire(s): 

Eupatoire des Anciens, thé des bois

Famille: 

Rosacées

 

Aigremoine : Propriétés Magique

L’aigremoine est anti-inflammatoire, astringente, anti diarrhéique et aide à lutter contre les virus.

Elle est aussi efficace contre les lenteurs digestives car elle stimule les fonctions de l’estomac et de la vésicule biliaire.

Son action veinotonique permet de lutter contre l’insuffisance veineuse.

L’aigremoine est également anti-prurigineuse et décongestionnante (efficace donc contre les hémorroïdes).

Son activité anti-bactérienne a été démontrée par une étude britannique en 2003 .

Enfin, elle pourrait avoir des effets hypotenseurs car elle favoriserait, à faible dose, la dilatation des artères.

 

 

Aigremoine : Histoire

L’aigremoine vient d’Europe.

Au XVIe siècle, on l’utilisait pour traiter les morsures de serpents et les troubles du foie.

La plante est ensuite peu à peu tombée dans l’oubli.

 AIGREMOINE

Aigremoine : Comment la reconnaître ?

L’aigremoine atteint 80cm de haut.

Elle possède une tige duveteuse et des feuilles vertes très découpées, plus claires en dessous, et longues de 10cm.

Au sommet des tiges se trouvent de longs épis de petites fleurs jaunes.

Elle donne pour fruits des akènes recouverts de poils.

 

Aigremoine : Parties utilisées

Les sommités fleuries.

 

 

Aigremoine : Précautions d’emploi

La consommation d’aigremoine n’entraîne aucun risque ou effet indésirable connus à ce jour.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins.

Ne jamais dépasser les doses indiquées.

 

L’herbier des rituels et de la magie

Planète: Jupiter
Éléments: Air
Pouvoirs: protection.

 

Fonctions magiques:

Elle est utilisée dans tous les sachets et rituels de protection, et sert aussi à bannir les énergies négatives et les mauvais esprits.

Aussi elle protège contre les lutins, les démons et le poison.

Elle a aussi été longtemps utilisée pour briser et retourner les sorts, dont étaient victime les magiciens, à l’envoyeur.

Placée sous la tête elle vous plonge dans un sommeil profond, mais ne l’utilisez pas contre l’insomnie :

le dormeur ne se réveillerait pas tant que l’herbe ne serait pas retirée de dessous sa tête.

Enfin à une période l’Aigremoine était utilisée pour détecter la présence de sorcières !

 

Attention :

Les plantes ne sont pas des remèdes anodins.

Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Cet article et écrit à titre d’information.

 

C.G.U

herbier des rituels et de la magie